Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > VISITE DU PALAIS > Histoire > Les dates clés

04 juin 2008

Les dates clés


histoire

IIIe siècle, l'île de la cité est une forteresse militaire entourée d'une muraille.

VIe siècle, Clovis choisit l'île de la Cité comme capitale. Il y décédera.            

987, avènement d'Hugues Capet. Conseil dans le palais.                           

1108-1137, règne de Louis VI le Gros. Construction de la grosse tour.          

1180-1223, règne Philippe-Auguste. Il séjourne habituellement dans le Palais.

1242, règne Louis IX (saint Louis), début de la construction de la Sainte-Chapelle pour abriter la couronne d'épines du Christ : les saintes reliques.   

1296-1313, Philippe le Bel. Transformation et agrandissement du palais gothique.

Vers 1370, installation par Charles V de la première horloge publique de Paris.

1437, le roi Charles VII regroupe les parlements de Poitiers et de Paris en un seul.

Vers 1454, le retable du Parlement est peint. Son auteur est inconnu.

1537, François Ier préside un lit de justice pour condamner Charles Quint pour félonie.

Le 7 janvier 1589, le premier président du Parlement est arrêté et remplacé.

1594, réunion du parlement de Blois et de celui de Paris par Henri IV.                

Le 26 août 1648, "la journée des Barricades", suite à l'arrestation des membres du Parlement.

1665, le jeune roi Louis XIV tient un lit de justice et fait sévèrement défense au Parlement de s'écarter de son rôle judiciaire.

Le 2 septembre 1715, le Parlement déclare Philippe d'Orléans régent.

Entre avril 1793 et juillet 1794, le Tribunal révolutionnaire fait guillotiner 2 625 personnes

Le 14 octobre 1793, comparution de Marie-Antoinette devant le Tribunal.

Le 16 octobre 1793, prononciation du verdict par le président Herman. Marie-Antoinette, condamnée à mort, est guillotinée vers 11 heures du matin.

Le 31 mai 1795, le Tribunal révolutionnaire est supprimé. (Le Tribunal de cassation réinvestit les lieux, deux mois plus tard.)  

1847, Louis Duc et Etienne-Théodore Dommey ont en charge la réorganisation, la rénovation et l'extension du Palais.

Le 24 mai 1871, incendie du Palais.

1880, condamnation de Sarah Bernhardt, qui a rompu son contrat avec la Comédie-Française.

1887, procès de Pranzini, surnommé le "chéri magnifique".

1893, le scandale du canal de Panama : procès des administrateurs de la Société du canal devant la cour de Paris, pour abus de confiance et escroquerie.

Le 12 juillet 1906, Dreyfus est déclaré innocent.

Les 24 et 25 juillet 1917, procès d'espionnage de Mata-Hari, jugée à huis clos, condamnée à la peine de mort.

1919, procès de Raoul Villain, l'assassin de Jean Jaurès.

1934, Violette Nozières, reconnue coupable de parricide et condamnée à mort, voit sa peine commuée en travaux forcés à perpétuité.

Du 23 juillet au 15 août 1945, jugement du maréchal Pétain par la Haute Cour de justice, dans la première chambre de la cour d'appel.

1975, la cour d'appel de Paris est soulagée d'une partie de ses activités par la création de la cour d'appel de Versailles.

Le 25 mars 1990, la première journée portes ouvertes organisée par la cour d'appel de Paris attire plus de 100 000 visiteurs.

  
   
haut_de_page  
   

 

 

pied de page