Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > ACTUALITES > François FALLETTI, nouveau procureur général de Paris

23 mars 2010

François FALLETTI, nouveau procureur général de Paris

La cour d’appel de Paris, réunie en audience solennelle, a procédé mardi 23 mars, à l’installation de son nouveau procureur général.

 

 

© Cour d’appel de Paris - Christophe Patureaux

C'est devant une assemblée particulièrement nombreuse et en présence du Garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, que le premier président de la cour d'appel de Paris, Jean-Claude Magendie, a procédé à l'installation de François Falletti en qualité de procureur général de cette cour.

Docteur en droit, diplômé de Science-Po Paris, François Falletti a débuté sa carrière en 1977 comme substitut à Lyon. Après avoir occupé plusieurs fonctions à la direction des affaires criminelles et des grâces, il en prend la direction en 1993, poste qu'il occupera jusqu'en 1996.

Très investi dans la justice internationale, François Falletti est membre de l'association internationale des procureurs et a été, pendant 4 ans, le représentant de la France à Eurojust, l'organisation de coordination judiciaire de l'Union européenne basée à La Haye.

François Falletti occupe pour la troisième fois un poste de procureur général puisqu'il a successivement été procureur général à Lyon et Aix en provence.

 

 

© Cour d’appel de Paris - Christophe Patureaux

Lors de son allocution, le nouveau procureur général  a souligné sa détermination à tout faire pour que la mission des magistrats du parquet soit mieux connue et qu'il soit mis un terme à certaines présentations caricaturales de cette fonction.

La défense de l'intérêt général dont le parquet a la charge, est effectuée dans tous les domaines a-t-il rappellé,  qu'il s'agisse du champ pénal, le plus connu, mais aussi sur les terrains civils, commerciaux et sociaux, à l'égard desquels la cour de Paris est en charge de responsabilités particulières ( concurrence, marchés financiers)

Favoriser le principe de spécialisation ( terrorisme, crime organisé, santé, etc..) est, selon lui, le gage d'une action plus efficace et bien adaptée.

Manifestant son souhait que la réflexion engagée à l'initiative du Garde Des Sceaux sur le projet de réforme de la procédure pénale, soit effectuée sans a priori, François Falletti est  soucieux d'examiner avec précision les nouveaux équilibres envisagés et l'impact qu'aurait la réforme sur le fonctionnement et la pratique des parquets.

Il a en outre mis l'accent sur les efforts nécessaires pour soutenir la modernisation de la Justice par le renforcement d'équipes d'aide à la décision autour des magistrats et par la numérisation tout en soulignant l'importance du projet de construction de la nouvelle cité judiciaire de Paris.

François Falletti a de même, évoqué la détermination des parquets à continuer de s'engager fortement dans la lutte contre la délinquance, en lien étroit avec tous ses interloccuteurs ( préfecture de Police, Académies, etc...). Il a noté l'importance d'une collaboration soutenue avec le parquet général de Versailles dans le cadre du Conseil de politique pénale de la Région Ile de France.

Rappelant  sa volonté de suivre attentivement les conditions de travail des magistrats et des fonctionnaires, le nouveau procureur général a tenu à rendre hommage à l'action des services en charge de la sécurité ou agissant sur le terrain ( administration pénitentiaire, Protection judiciaire de la jeunesse, services de Police et de Gendarmerie, Douanes...). Il s'est également associé à l'hommage rendu au policier abattu en Seine et Marne la semaine passée.

Nommé à la tête de plus de 350 parquetiers, François Falletti, fort de son expérience particulièrement riche et variée, fait montre d'une détermination sans faille pour atteindre les objectifs qu'il s'est fixés

 

 

pied de page