Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > ACTUALITES > Une nouvelle Procureure de la République au TGI d'EVRY

09 juillet 2010

Une nouvelle Procureure de la République au TGI d'EVRY

Audience de présentation du 14 juin 2010

Installée "par écrit "dans ses fonctions le 17 mai 2010, madame Marie-Suzanne LE QUEAU a été présentée lors d'une audience solennelle le 14 juin en présence de monsieur le Procureur général François FALLETTI et de monsieur le premier président Jacques DEGRANDI. De nombreuses personnalités parmi lesquelles, Philippe INGALL-MONTAGNIER, Procureur général près la Cour d'appel de Versailles, Jen-claude Vuillemin , Procureur général honoraire, membre du conseil supérieur de la magistrature, monsieur Jacques REILLER, Préfet de l'Essonne et Michel BERSON, Président du conseil général ont assisté à cette audience.

Marie-Suzanne LE QUEAU, Procureure de la République près le Tribunal de Grande Instance d'Evry

Monsieur Bruno CATHALA, président du tribunal de grande instance a salué l'arrivée d'un chef de juridiction d'expérience ayant une parfaite connaissance des juridictions françaises et de leur fonctionnement dont le parcours témoigne de capacités d'analyse, d'adaptation, d'absence de crainte face au changement dont notre système judiciaire a besoin pour faire face aux véritables enjeux dans les années à venir.

« Instaurer une véritable régulation du monde par le droit et non par les seuls rapports de force économiques ou militaires, c'est l'ambition qui nous est assignée, et qui commence dans nos juridictions » a souligné le Président.

Appelant à faire preuve d'imagination et de créativité tout en étant intransigeant sur les valeurs du procès équitable, Bruno CATHALA a déploré la pénurie à laquelle l'institution judiciaire doit faire face au risque sérieux de décourager magistrats et fonctionnaires, mais qui ne peut nous permettre de nous satisfaire du statu quo celui-ci ne répondant pas vraiment à l'attente de nos concitoyens.

Madame la Procureure a identifié trois domaines d'action prioritaires que sont la lutte contre les violences envers les personnes, notamment celle commises dans les transports collectifs, la lutte contre les bandes qui contribuent au sentiment d'insécurité et la lutte contre la délinquance des mineurs. Une politique d'action publique cohérente, efficace et lisible sera conduite dans ces trois domaines, fondée sur une démarche pragmatique et réaliste et s'appuyant sur la modernisation des méthodes de travail de la juridiction.

Les réponses de la troisième voie auront toute leur place dès lors qu'elles seront adaptées à la gravité de l'acte et à la personnalité du délinquant.

Une attention particulière sera portée au bon fonctionnement du service de l'exécution des peines compte tenu de l'importance qu'elle revêt pour nos concitoyens et de la présence de la maison d'arrêt de Fleury -Mérogis sur le territoire essonnien.

Enfin, madame la Procureure a exprimé sa volonté de développer les relations partenariales dans le cadre des instances locales de concertation et d'échanges.

 

pied de page