Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > ACTUALITES > Immersion dans la justice avec l'accueil des groupes scolaires

16 juin 2011

Immersion dans la justice avec l'accueil des groupes scolaires

Comment perçoit-on le monde de la justice à 13 ans ? Une classe de 4ème du collège Rognoni à Paris est venue assister à des audiences correctionnelles mercredi 27 avril 2011. Retour sur cette matinée qui a permis aux jeunes visiteurs de mieux comprendre le fonctionnement de la justice, en étant immergés dans son quotidien.

 

8h50 - Vestibule de Harlay du palais de justice de Paris

Les collégiens passent au fur et à mesure sous le portique de sécurité. Ces jeunes de 13 ou 14 ans pénètrent pour la première fois dans un palais de justice. On peut ressentir leur excitation alors qu'un gendarme leur demande de baisser d'un ton. Pascale Mahyeux, professeur relais de l'académie au palais de justice vient les accueillir et leur annonce qu'il assisteront à des audiences correctionnelles, jugeant des délits. Le groupe se dirige alors à travers les couloirs du palais jusqu'au plateau correctionnel où deux groupes se divisent. L'un assistera à une audience dans la 24ème chambre, l'autre dans la 10ème. Les eleves du college Rognoni

A 9h, les audiences commencent. Affaire de violences dues à un taux d'alcoolémie élevé, usage de stylos laser par des supporters lors d'une rencontre sportive, vol avec violence en réunion, violences sur un représentant des forces de l'ordres, mais aussi de nombreux renvois ponctuent la matinée. Les collégiens attentifs observent avec précision les gestes des magistrats et leurs échanges avec les prévenus.

 

 

Les élèves du collège Rognoni après les audiences: débriefing des audiences et rencontre avec Gilbert Flam vice-procureur près le TGI de Paris dans la bibliothèque des avocats

les eleves du college RognoniMarine, 13 ans :

« C’était la première fois que j'assistais à des audiences et j’ai trouvé ce moment très impressionnant. La juge donnait vraiment son propre avis avec un ton moralisateur, parfois. On a bien vu les rôles de chacun dans le tribunal et j'ai trouvé que les peines requises par le procureur étaient justes. » 

Pour compléter cette matinée d'immersion, les élèves ont rencontré Gilbert Flam,

Gilbert Flam vice-procureur près le TGI de Paris

 

 

 

vice-procureur près le TGI de Paris, qui leur a parlé du fonctionnement de la justice française. Comment est divisé le pouvoir judiciaire en France ? Qui fait quoi et selon quels principes ? M. Flam a notamment  évoqué l'importance de la présomption d'innocence en France et a pu répondre aux interrogations des élèves sur les audiences correctionnelles, portant sur les peines requises ou sur les attributions exactes du juge, des assesseurs, du procureur et du huissier de justice.

 

pied de page