Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > ACTUALITES > FORUM SENIORS AU TGI DE BOBIGNY : L'ACCES AU DROIT POUR NOS AINES

17 novembre 2011

FORUM SENIORS AU TGI DE BOBIGNY : L'ACCES AU DROIT POUR NOS AINES

Le conseil départemental de l’accès au droit de la Seine-Saint-Denis a organisé avec succès, le vendredi 14 octobre dernier, un forum dédié aux seniors, lequel s’est tenu dans les locaux du Tribunal de Commerce – Conseil de Prud’hommes de Bobigny.

bobigny1Tout au long de cette journée, ouverte par les discours de bienvenue des chefs de juridiction et du bâtonnier, cinq ateliers consacrés à des questions de droit (tutelles, successions, sécurité, relations familiales et consommation) étaient animés par des professionnels du droit et de la justice, magistrats, avocats, juristes, policiers et représentants d’associations. Chaque atelier d’une durée d’une heure se composait d’une conférence de 15 minutes et de 45 minutes de discussion avec les participants. Des informations juridiques personnalisées ont également été délivrées tout au long de la journée par les juristes du CDAD.

Le président du TGI de Bobigny, M. Rémy HEITZ et Mme le procureur, Sylvie MOISSONDe multiples plaquettes d’information sur la permanence téléphonique du CDAD au bénéfice des personnes à mobilité réduite, le droit et le handicap, sur les mesures de protection, sur les problèmes de consommation, les successions ainsi que les mesures de sécurité policières ont été mises à disposition des participants.

Les enquêtes de satisfaction remplies ont montré que les thèmes choisis répondaient pleinement  aux interrogations des seniors.

Plus de 250 seniors se sont donc déplacés pour participer à cette action unique et innovante, laquelle a ainsi remporté un vif succès auprès des citoyens d’un département où l’accès au droit est une priorité ; tant et si bien qu’un deuxième forum seniors est d’ores et déjà annoncé pour le 19 octobre 2012.

 

 

 

 

Le président du TGI de Bobigny, M. Rémy HEITZ

et Mme le procureur, Sylvie MOISSON

pied de page