Acces nonvoyant, recommandé pour les personnes utilisant une synthèse vocale
Accueil

Accueil > ACTUALITES > Rentrée solennelle de la cour d'appel de Paris

12 janvier 2011

Rentrée solennelle de la cour d'appel de Paris

11 janvier 2011

Le 11 janvier 2011 s'est tenue l’audience solennelle de rentrée de la cour d’appel de Paris en présence de Michel Mercier, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés et de nombreuses personnalités du monde judiciaire.

Jacques DEGRANDI, Premier Président, et la Cour- Crédit Photo: M GOUHIER

Au terme d’une année 2010 marquée par les débats autour de l’indépendance de la justice, Jacques Degrandi, premier président de la cour d’appel, est revenu dans son discours sur « cette exigence démocratique fondamentale». Après avoir rappelé les évolutions nécessaires du statut du parquet et son attachement à la préservation de l’unité du corps, il a regretté que l’indépendance juridictionnelle soit fragilisée par la réduction des moyens et la désacralisation excessive des décisions de justice.

Il a également appelé le corps judiciaire à engager une réflexion collective pour mieux répondre aux attentes sociales. Soulignant l’exigence d’une  justice efficace et lisible, il a affirmé que l’indépendance ne devait pas conduire à s’affranchir des devoirs liés à l’appartenance institutionnelle. Il prône ainsi la recherche de cohérence dans l’activité juridictionnelle afin de renforcer, dans le respect de l’indépendance, le crédit et la légitimité de l’institution judiciaire.

 

François FALLETTI, procureur général - crédit photo: M.GOUHIER

Lors de son discours, le procureur général, François Falletti, a souligné l'importance du rattachement du Ministère public à l'autorité judiciaire. Il a en outre appelé de ses vœux un renforcement du statut du Parquet afin que l'impartialité et la neutralité dont font preuve au quotidien les magistrats qui le composent soient confortées de manière indiscutable par leurs conditions de nomination.

Il a aussi insisté sur l'engagement du parquet général et des parquets dans la lutte contre le terrorisme et contre une délinquance du quotidien persistante, en collaboration étroite avec les services de police, de gendarmerie et de douane.

Le procureur général a enfin indiqué que le parquet général s'engage pleinement dans différents chantiers tels que la mise en œuvre de procédures dématérialisées, le développement d'un bureau d'ordre national ou la perspective enthousiasmante de l'édification d'un nouveau Palais de Justice dans le quartier des Batignolles.

 

Arrivée du garde des sceaux Michel MERCIER- Crédit Photo : M. GOUHIERBrigitte LARIDAN-GEORGEL, directrice du Greffe, Michel MERCIER, garde des Sceaux, Jacques DEGRANDI, Premier président et François FALLETTI, Procureur général

pied de page